Chouettes, les hiboux !

Petite balade hier soir dans la vallée de l’Aire. Parfum de foin coupé, ciel flamboyant d’un soleil couchant, chants d’oiseaux, renard en maraude, lièvre tapis dans l’herbe, pie-grièche inquiète, héron à l’affût… Et puis dans un grand poirier du village voisin qu’on m’a gentiment conseillé d’examiner, de grands yeux m’observent avec curiosité.

Jeune hibou moyen- duc - David Melbeck

Chouette ! Un jeune hibou moyen-duc encore tout habillé d’un duvet gris me détaille du regard. Impatient, il a déjà quitté le nid mais il est encore incapable de voler. Quelques branches plus loin, la mère surveille passivement la scène.

Femelle hibou-moyen duc- David Melbeck

Les aigrettes dressées sur sa tête ne sont pas des oreilles, juste un ornement de plumes. Les véritables oreilles sont de simples trous cachés dans le plumage. Le hibou a pourtant une ouïe exceptionnelle qui lui permet de localiser précisément les bruits de pas d’une souris dans l’obscurité la plus totale totale et à plusieurs dizaines de mètres de distance. Au fait, chouette ou hibou, comment savoir ? Facile, seul les hiboux possèdent des aigrettes.

Hibou moyen-duc - David Melbeck

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s