Cheveux de glace

Surprenante découverte hier matin en forêt d’Argonne, à Fléville : un morceau de bois mort couvert de nombreux filaments blancs soyeux, très fins et plutôt esthétiques. Une vision presque irréelle au milieu du tapis de feuilles ternes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce n’est pas un étrange champignon comme je l’imaginais. Après enquête, il s’agit de cheveux de glace. Un phénomène peu courant qui prend forme tôt le matin, par temps calme, lorsque le thermomètre descend en dessous de 0°C. Le lieu aussi a son importance: uniquement sous nos latitudes, sur un sol forestier, humide mais pas encore gelé. Une dernière condition façonne cette éphémère apparition.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En réalité, c’est bien la présence d’un champignon dans le bois en décomposition de hêtre ou de chêne qui est à l’origine de ces cristaux de glaces incroyables. L’eau, qui s’extrait des pores du bois et gèle au contact de l’air froid, contient des composés liés à l’activité du champignon (Exidiopsis effusa pour les intimes). La chevelure de glace disparaîtra rapidement après le lever du soleil.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s