Grands mars et petits plats…

Posé sur la route forestière, un grand mars changeant prend un dernier repas avant la nuit. Tel un vieux coucou, ce grand papillon possède déjà pas mal d’heures de vol au compteur. Ses ailes plus ternes et abîmées en témoignent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est une vieille femelle qui habituellement vit plus discrètement à la cime des arbres. Elle pond ses œufs uniquement sur les feuilles de saules ou de peupliers. Sa longue langue enroulée au repos ne lui est d’aucune utilité pour collecter du nectar.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Car comme tous ceux de son espèce, elle préfère les sels minéraux, les crottes, la sueur et les charognes aux délicates fleurs… La preuve en image avec ce mâle qui met les pieds dans le plat, d’autant que ces pattes abritent les organes du goût. Bon appétit !

Grand mars changeant male repas-david melbeck

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s