On a de beaux œufs !

Promesses tenues. Deux jours après la découverte des premiers couples de grenouilles rousses de l’histoire de notre mare, de nombreux amas d’œufs gélatineux flottent près de la berge. Génial ! Elles sont bien là. Comment les grenouilles ont-elles fini par trouver notre pièce d’eau ? Pourquoi cette année et pas l’année dernière ? Mystère. Toujours est-il qu’elles sont venues avec des copines…

Grenouille rousse femelle - David Melbeck

Et le soir, il suffit de se placer discrètement à quelques mètres de la mare pour assister à un étonnant concert. Les mâles ronflent en sourdine. Mais au-delà de 10 mètres, difficile d’entendre quelque chose.

4 mars 2018 : L’eau est encore gelée par endroit. Aucune ponte.
6 mars : Trois premières pontes de grenouilles rousses flottent dans la mare.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

8 mars : C’est parti ! Plus d’une vingtaine d’amas d’œufs sont agglutinés les uns aux autres. Le chant des grenouilles est plus intense.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

10 mars : Ça continue. Difficile de compter les paquets gélatineux qui forment maintenant un tapis plus dense. Un crapaud commun se joint à la fête.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

À suivre : l’apparition des têtards.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3 réflexions sur “On a de beaux œufs !

      1. Michèle Morgan car comme disait Desproges « la virulence de mon hétérosexualité m’a empêché, à ce jour, de demander en mariage ».. Jean Gabin.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s