Mortels bonbons

Impossible de passer à côté sans remarquer cet épi de petites boules orange pétant au pied de notre haie. Les jolis fruits de l’arum tachetée attirent l’attention.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais dix baies avalées suffisent pour avoir des troubles digestifs mortels 10 heures après l’ingestion. Bon, en même temps, qui ne les recracherait pas ? À peine la pulpe entre-elle en contact avec la langue que des boursouflures et de terribles irritations apparaissent dans la bouche. Les oiseaux, eux, n’ont aucun soucis…

Une réflexion sur “Mortels bonbons

  1. Les feuilles sont aussi toxiques. Notre chien, qui avait l’habitude de se purger en adoptant la »phytothérapie », a croqué une feuille mais sans la mâcher ni l’avaler. Dans les heures suivantes, vomissements et grande apathie. Heureusement que nous l’avions vu faire. Le vétérinaire a réussi à le sauver, après un appel au centre anti-poison afin de déterminer l’antidote adéquat.
    L’éradication de cette plante dans un jardin est très problématique. Il faut déterrer les tubercules, qui sont très cassants, pour compter obtenir un résultat satisfaisant. Autre solution : explorer régulièrement les lieux où il s’implante (sous-bois ombragé chez moi) et couper la plante avant qu’elle de fleurisse afin de l’affaiblir.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s