Chenilles « barbelés »

Sur les bords de l’Aire — la rivière — quelques pieds d’orties bien exposés au soleil sont envahis de chenilles noires. Elles sont nombreuses et vivent en communauté.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Toutes sont recouvertes de drôles d’épines appelées scoli qui laissent les prédateurs méfiants. En réalité, sous leurs airs de fils barbelés, elles sont inoffensives. Pas de démangeaison, ni arme chimique, juste de la dissuasion…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ces chenilles-là ne mangent que des feuilles d’ortie, au pire du houblon, mais rien d’autre. Leur livrée constellée de petits points blancs indique qu’elles sont arrivées à leur quatrième et dernière mue. Elles vont bientôt se transformer en chrysalide et se métamorphoser en un joli papillon qui porte le nom de paon du jour.

paon du jour - David melbeck

En ce moment, l’insecte aux faux yeux bleus se pose souvent sur les chemins de terre pour faire le plein de chaleur à moins qu’il ne butine quelques fleurs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s