Le rouge-gorge et l’abreuvoir gelé

Toujours – 10°C. En ce moment, un rouge-gorge s’approche tout près de la maison. Sans doute un migrateur venu du Nord pour passer l’hiver chez nous. Toujours solitaire, il ne supporte aucun congénère. Qu’il a l’air triste sur cette gamelle ! Il est temps de remettre de l’eau comme chaque matin. Je suis un peu jaloux : à 12 ans, mon fils Nathan prend de plus jolies photos que moi… Ce cliché est le sien.

rouge-gorge-gel-nathan-melbeck

Une réflexion sur “Le rouge-gorge et l’abreuvoir gelé

  1. Bravo Nathan pour avoir saisi cette étonnante expression de déconvenue chez ce rouge-gorge ! Entre nous, les fils sont là pour dépasser leurs pères… dont ils ont quand même besoin pour apprendre tout un tas de choses !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s