Houx là là…

Le houx qui décore la bûche de Noël, même s’il n’est pas en plastique, n’est pas très comestible… Non seulement ses jolies baies rouges sont de violents laxatifs mais ses feuilles piquantes sont très coriaces. Le bon côté, c’est qu’elles contiennent une substance médicinale proche de la quinine. Le chevreuil, lui, les avale sans soucis.

houx-david-melbeck

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s