Silhouettes de l’aube

Ce matin, petite visite avant le lever du jour aux étangs de Belval-en-Argonne pour assister au réveil des oiseaux. Des milliers de migrateurs y font halte en ce moment. Un jeu d’ombres chinoises se met en place dans la faible lumière du jour naissant.

reveil-des-grues-david-melbeck

Le brouhaha commence. Les premières à s’agiter sont les grues : elles sont sans doute plus d’un millier ! Le départ est donné : des troupes entières s’envolent et passent au-dessus de moi.

oies-sauvages-lever-du-jour-david-melbeck

Dans ce concert de « grouu grrou », je perçois aussi des « cang cang » typiques des oies sauvages qui, déjà, volent en formation. Je m’attendais presque à apercevoir Nils Holgersson sur le dos du jars blanc…

cygnes-en-vol-david-melbeck

J’admire le vol pesant et puissant d’une troupe de cygnes qui passent tout près. Ils comptent parmi les oiseaux volants les plus lourds du monde. J’entends distinctement le bruit de leurs ailes s’appuyant sur l’air. Puis canards, vanneaux huppés, aigrettes et hérons vont aller et venir sous les clairons assourdissants et ininterrompus des grues. Chouette début de journée…

grue-en-vol-par-david-melbeck

Une réflexion sur “Silhouettes de l’aube

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s