Stop : une chrysope !

Une nouvelle journée s’annonce. Il est l’heure de se lever et d’ouvrir les volets. À peine la fenêtre est-elle entrebâillée qu’une petite bête aux ailes fragiles entre dans la chambre de Camille. Une inoffensive chrysope cherche à s’abriter de l’hiver.

chrysope-tete-david-melbeck

Sa couleur habituellement verte en été a laissé place à des tons brun-rose. Cette grande amatrice de pucerons ferait mieux de se trouver un endroit calme et non chauffé pour attendre le printemps car dans la maison, elle risque d’être active trop fréquemment, épuisant prématurément ses réserves. Elle doit pourtant hiverner plusieurs mois sans se nourrir. Nous essaierons de la déménager dans la grange…

chrysope-hivernage-david-melbeck

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s